Brothers Osborne - Port Saint Joe

Brothers Osborne - Country Music Mag

1. Slow Your Roll - 2. Shoot Me Straight - 3. I Don’t Remember Me (Before You) - 4. Weed, Whiskey And Willie - 5. Tequila Again - 6. A Couple Wrongs Makin’ It Alright - 7. Pushing Up Daisies (Love Alive) - 8. Drank Like Hank - 9. A Little Bit Trouble - 10. While You Still Can

Capitol Nashville, 16 avril

Le moins que l’on puisse dire, vous l’aurez donc compris, c’est que j’attendais la sor- tie de l’album avec une certaine impatience (pas mal comme euphémisme !). Leur nou- veau single ‘‘Shoot Me Straight’’ ne faisant qu’intensifier encore cette certitude qu’ils allaient tenir la distance une nouvelle fois.

Le bruit des vagues se jetant sur la plage et quelques superbes arpèges ‘‘espanisants’’ pour ouvrir un disque, qui, dès l’entrée de la voix de P.J. annonce la couleur : un Country-Rock tranquille et inspiré avec de petites touches de Rock Sudiste et de Blues. Le disque, enregistré chez Jay Joyce1en Floride dans un studio en bord de mer, respire la tranquilité et l’on imagine aisé- ment le groupe alternant séance d’enregis- trement relax et ballade sur la plage. ‘‘Slow You Roll’’ est une petite ballade syncopée aux choeurs piqués aux Rolling Stones. On ressert les visses avec ‘‘Shoot Me Straight’’, un petit Rock Sudiste hargneux à souhait tout droit sorti des années 70. A noter le joli travail rythmique de John sur le manche de sa Fender Telecaster et son solo à décorner les ‘‘longhorns2’’ et le final en duo avec une superbe basse wha-wha ! La voix de T.J. éclate dans toute sa puissance et expressi- vité sur ‘‘I Don’t Remember Me’’. Un tube en puissance !?! (pour moi pas de doute !). Petit clin d’oeil à Willie Nelson avec ‘‘Weed, Whiskey And Willie’’ ou le titre d’une chan- son est Fender ou moins repris. Un petit Bluegrass sympa que ce ‘‘Tequila Again’’. ‘‘Wrongs Makin’ It Alright’’ semble une petite récréation avant que les choses sé- rieuses ne reprennent avec la jolie ballade ‘‘Pushing Up Daisies’’. ‘‘Drank Like Hank’’ redémarre sur le mode haute énergie. Qua-

siment une chanson de routiers ou de bi- kers que n’auraient surement pas renié ZZ Top. ‘‘A Little Bit Trouble’’ est une gentille ballade jazzy. On se croierait presque sur un disque de Chris Rea. L’album s’achève par ‘‘While You Still Can’’, une dernière ballade sur laquelle on notera l’impeccable‘‘finger picking’’ de John sur guitare acous- tique puis électrique et les belles modula- tions vocales de son frérot.

Un disque emprunt de sérénité qui je l’es- père (et je le pense!) atteindra facilement la première marche du classement BIllboard Country Album.

1 : producteur ayant travaillé, entre autres, avec Zac Brown, Little Big Town et Eric Church.

2 : variété de vaches texanes à (très) longues cornes, sauvées de la disparition en 1920 et de- puis inscrites au patrimoine national !

interview

Si on leur demande quelle est la partie qu’il préfère du nouvel album, T.J. reprend la main :

«Nous considérons l’album comme étant d’un seul bloc, j’aime chanter sur scène les quatre premières d’affilé car elles sont très liées les unes aux autres comme celles d’un ‘‘concept album’’. Le premier single ‘‘Shoot me Straight a une fin un peu gauche mais ce que les gens ignorent c’est parce qu’il se poursuit tout simplement par le morceau suivant. Nous voulions une sorte de morceau unique et sans fin, des chansons qui se jettent les unes dans les autres. Ce qui lui donne un sens à l’écoute complète de l’album plutôt que celle des chansons séparément.»

Le sujet de la tuerie de Las Vegas re-vient souvent dans les interviews qu’ils accordent ayant, durant la cé- rémonie des Grammy Awards, rendus hommages sur scène aux victimes.

Vous souhaitez lire la biographie du groupe ? C'est ici